Archives de Catégorie: Cinéma

TVtime, le plus nul des outils series

tvtimepromo-610x331

Un petit mot sur cet outil que je me suis installé récemment, histoire de comprendre un peu… C’est un outil de suivi de séries comme il en existe plein, il est très populaire, mais il faut relativiser… Vu le niveau, on est clairement sur un outil de type apple/fait pour les nuls, du coup, d’un point de vue statistique, l’outil intéresserait potentiellement moins de personnes, que de personnes connaissant le mot qui pendant longtemps était interdit : « Texto ».

TvTime est le seul a ne pas être connecté

Voila ! comme ça c’est dit dès le début, pas besoin de tergiverser, il y a beaucoup d’outils de suivi de serie, et celui ci se démarque par son absence de connexion au cloud. Et oui, et si on reprend l’exemple d’apple, et bien, quand on est le seul à ne pas faire quelque chose, où à le faire n’importe comment, forcement, c’est qu’on est très mauvais.

Alors si, d’accord, TVime a sa webinterface, donc, techniquement, votre base de donnée est bien sauvée en cloud. Pour être très précis, TvTime refuse très clairement de se connecter à Trakt.tv comme le fait tout le monde. Et trakt.tv c’est un peu le truc où tout le monde est. Soyons sérieux, c’est impensable de ne pas au moins proposer l’import.

Le cas TRAKT

Trakt n’a beau toujours pas proposer le francais, il est néanmoins compatible, et comme TvTime il est au top de services au séries, grâce à une API très utilisée, un support des films et spectacles, une excellente interface web ou mobile, et il va sans dire, et complètement compatible TVDB, TMDB et IMDB… L’autre point fort de TRAKT est sa très puissante et réussie intégration à Kodi.

Le cas TVDB

TVDB est, comme TMDB, la base de donnée de référence qu’absolument tout le monde utilise. Tres ouverte, forcement, elle a elle aussi perdu le français avec le temps, mais dispose de toutes les langues dans sa base. Alimenté par des dingues tel que moi (Vous me retrouverez sur les fiches de Pekin Express, Koh lanta, Burger Quiz, Les routes de l’impossible…). C’est sans trop de surprise que vous apprendrez que oui, TvTime, utilise bel et bien TVDB comme tout le monde cette fois ci. Il faut même bien plus que ca, puisqu’un partenariat étroit a été annoncé entre eux. Quand à IMDB, c’est un peu une grosse base professionnelle aussi, plutôt utilisée en renfort de TVDB, puisque TVDB et TRAKT recense un maximum de liens vers eux. Car oui, TVDB est souvent beaucoup plus précis qu’IMDB dans son domaine de prédilection. Ça aide le partage gracieux ?

Le cas Betaseries

Betaseries c’est le challenger français historique, bien plus ouvert que TvTime, il a donné naissance comme l’a fait android a plein d’applis indépendantes. Si il dispose de son propre cloud, il n’hésite pas dans son grand partage, à être 100% compatible trakt, perso je scrobble sur betaseries en toute invisibilité. Betaseries c’est pas dur, c’est un TvTime où tout est mieux, car ils font les films sans trop de conviction, et surtout ils récupèrent, hébergent et proposent eux même tous les sous titres de séries ! Et par ce biais arrive à avertir des noms de fichiers pirates americains, fraîchement traduits, toujours très vite.

Alors oui, vous me direz, recuperer les fichiers americains, et les sous titres à part, c’est un peu dépassé. Néanmoins, il y a encore peu j’étais très content d’avoir un suivi français très au fait des versions et sous titres pour regarder des séries le plus vite possible. Ca rend encore des services ! D’autant qu’ils sont très fort pour surveiller et différencier aussi bien le fastsub que le blurayrip.

Tout ca pour une interface

Et oui par contre l’interface betaseries ca a jamais été très beau et surtout peu facile. C’était clairement un outil de spécialiste. Et le seul avantage de TvTime c’est la beauté et la simplicité, tout l’inverse donc.

Par contre c’est tellement simpliste qu’on dirait une version alpha de betaseries !? Et cette fermeture à la apple est très clairement une honte d’un point de vue technologique.

Arrêtez avec ce truc, n’enfermez pas vos données pour rien.

Publicités

Ultraviolet (Flixster) est transféré sur Google Play

unnamed

Comme j’en ai déjà plusieurs fois parlé, le service novateur immortel Ultraviolet meurt dans un mois. Et la France est un peu beaucoup laissé de côté comme depuis le début.

Mais ca c’était avant ! Flixster vidéo vient de nous annoncer en français qu’ils vont au cours du mois de juillet vous offrir vos films sur Google Play ! C’est assez drôle car Flixster vidéo est en fait lui même déjà décédé… Et très clairement, il est resté « jusqu’en octobre 2019 » pour assurer le rôle de liquidateur… en Europe ! En effet en l’absence de Vudu en France, et avec le service toujours ouvert et bien il ne reste plus que lui comme lecteur (et encore, c’est amusant mais il est incapable de lire une bonne partie des vidéos…).

En soit c’est une bonne nouvelle, puisque l’on va nous offrir nos films chez Google, un service déjà BEAUCOUP plus complet que les précédents services français associés à Ultraviolet (androidtv, chromebox, et bientôt Amazon fire…). Et le tout en plus de nos éventuels services achetés chez Nolim et Wuaki, toujours disponible chez canalvod et rakuten.

C’est surtout une bonne nouvelle parce que Google est une des plus gros acteurs de Movie Anywhere, le futur concurrent bien meilleur, toujours pas en France, alors que les problèmes de migration sont déjà réglés en Amérique… Et que la date fatidique approche !

Après ben ya de mauvaise nouvelles, le catalogue de Google est pauvre, et monolangue… Hors on nous annonce déjà que certains films ne pourront pas être transférés, sans aucune précision. Vu que le transfert n’est toujours pas actif, et que ya toujours rien de fonctionnel pour connecter son compte Google, va falloir être TRES réactif ? Ok Flixster vidéo va vivre plus longtemps qu’Ultraviolet, mais ya toujours un risque non négligeable que l’on ait une fenêtre d’a peine quelques jours en plein mois de juillet !!! Pour sauver sa vidéothèque « immortelle ».

A suivre de très près donc, même si c’est du dernier moment et que l’Europe est beaucoup moins bien servi que l’Amérique… Au moins ils tiennent leur promesse pour tout faire pour préserver nos achats.. sans hésiter à doubler les achats sur plusieurs services afin de préparer au mieux l’arrivée de Movies Anywhere. Mais n’aurions nous pas pu avoir mieux que ca ? Après tout nous parlons de tous les plus grands acteurs majeurs du milieu qui multiplie les achats sur plusieurs services….

NOTIFICATION IMPORTANTE DE COMPTE

À tous les utilisateurs de Flixster Video :

Merci d’utiliser Flixster Video pour regarder vos films et séries TV préférés.

Suite à l’annonce de la future suppression du service d’UltraViolet le 31 juillet 2019, nous vous écrivons pour vous faire savoir que Flixster Video compte fermer son site Internet, ses applications et ses services le 31 octobre 2019.

Pour que vous puissiez continuer de visionner votre collection vidéo après l’arrêt de Flixster Video, nous avons pris des dispositions pour permettre aux utilisateurs de Flixster Video de migrer les vidéos disponibles de leurs collections Flixster Video vers Google Play. Google Play est un magasin en ligne international qui héberge les tout derniers jeux, applications, musiques, films, séries TV, livres et magazines auquel vous pouvez accéder et que vous pouvez partager sur tous vos dispositifs préférés.

Veuillez noter que certaines vidéos de votre collection Flixster Video pourraient ne pas être disponibles au transfert vers Google Play. Certaines autres limitations pourraient s’appliquer, conformément aux conditions d’utilisation et aux fonctionnalités disponibles sur Google Play dans votre pays.

Nous vous communiquerons d’autres notifications et informations lorsque ce processus de migration de Flixster Video à Google Play sera disponible aux utilisateurs de Flixster Video en juillet 2019.

En attendant, avant le 31 juillet 2019, veuillez vous rendre sur Flixster Video, vous connecter à votre compte Flixster et vous assurer que votre compte soit connecté et reste connecté à votre bibliothèque UItraViolet pour vous assurer que votre collection Flixster Video soit à jour.

Merci,

L’équipe Flixster Video

The Unthinkable et The Wandering Earth

Je souhaiterais vous présenter deux films étrangers… enfin ni français ni anglais lol.

0509620

The Unthinkable (2018)

The Unthinkable est un film suédois ! Disponible en bluray que la presse appelle un film de genre, c’est à dire un mélange de genres. Avec pas mal de fonds, beaucoup d’accidents, d’explosions et de fusillades, on peut dire qu’il titille facilement les plus grosses productions Hollywoodiennes. Alors on peut l’appeler un film apocalyptique, c’est semble t’il une énorme attaque terroriste sur la Suède, si énorme qu’il pourrait ressembler à un film d’horreur apocalyptique. J’essaie de ne pas spoiler. Mais c’est aussi l’histoire d’un garçon surdoué, de sa meilleure amie dont il est amoureux, de sa mère qui abandonne son foyer, de son père tellement incontrôlable qu’il doit s’enfuir, le tout envenimé par de lourds problèmes de dialogue.

On va donc suivre une quête personnelle autour de ce couple qui n’en est pas un, pile poil dans la plus grosse et mystérieuse attaque terroriste. Une grosse quête humaine, des questions existentielles, autour e la mémoire et du dialogue, une attaque mystérieuse, dont il faudra attendre 90mn rien que pour apprendre son fonctionnement…

Voilà un film inattendu et remarquable ! Il n’est pas dénué de défauts, c’est un film de genre donc ca ne pourra plaire à tous, si les nombreuses scènes d’action sont très convaincantes, les acteurs tres sympathiques peuvent parfois en faire trop, et les problèmes de dialogue, un élément clef du film, ben provoque ici parfois des problèmes de compréhension. Ce classique défaut de récit que l’on interprète mal, et personnellement m’horripile, mais j’ai connu pire, tellement pire dans les films aux récits fortement mal amenés…

Si ce film est si inattendu, c’est que c’est le premier film d’envergure d’un collectif de 5 jeunes de -25ans qu’ils ont financé en partie en faisant de la pub et u youtube et en levant des fonds internet !

0465597

The wandering earth (2019)

Ca vient de sortir littéralement sans prévenir sur Netflix. Une super production chinoise très ambitieuse de science fiction.

Avec un thème un poil exagéré : le soleil meurt alors la terre construit des réacteurs pour se barrer à 2500 années de là. On peut dire que c’est très travaillé, le scénario étant tout de même adapté d’un livre. Un nombre de décors apocalyptique hallucinants, puisque sans soleil ni rotation, la surface de la terre est un énorme chantier à -85° avec des camions démesurés, des réacteurs géants des villes abandonnées, tandis que la population qui n’est pas morte noyée dans les tsunamis s’est réfugiée sous terre.

Ajoutez à cela une base spatiale internationale géante et un petit détour par jupiter et un père qui sacrifie 17 ans de sa vie. On obtient une saga survoltée et un peu déjanté à grand spectacle !

Paris 1896 en remastérisé HD, l’invention du cinéma et de la stabilisation optique

vlcsnap-2019-05-08-11h17m55s541

Je suis tombé sur ce fantastique témoignage d’un passé centenaire: Paris, au 19e siècle, en HD, en couleurs et avec du son !!!! Un fantastique et impressionnant voyage dans le passé.

A l’instar de la célébrissime série Apocalypse de France 2, l’idée est de coloriser, retoucher, sonoriser, et diffuser en HD afin de mettre à notre porté un passé impressionnant, et je trouve ce procédé bluffant ! C’est le très méconnu Ignacio López-Francos qui présente sur youtube son travail de recolorisation fait avec DeOldify sur le travail de restauration effectué par le plus populaire guy jones (31 millions de vues c’est pas mal), donc en noir et blanc :

Les frères lumières ont inventé le cinéma, ou pas, en fait ils ont inventé la première séance publique de cinéma avec projection sur écran en 1895! Mais il y eut des séances publiques un peu avant, et c’est en 1889 qu’un autre français a capturé les premières vidéos.

Autre fake news, la première séance de cinéma parisienne le 28/12/1895 contenait 10 films bien représentatifs de l’avenir de la vidéo (documentaire, humour, film familial), mais PAS la célébrissime Arrivée d’un train en gare de la Ciotat ! Qui fut diffusé avec succès après… et non, le public ne s’est pas enfui de la salle en hurlant ! C’est aussi une fake news historique.

Destin étonnant, les lumières iront en Amérique en 1896, et se feront dégager par Thomas Edison, réputé comme un des plus grands et riches voleurs d’inventions. Ils produiront 1500 films documentaires moins célèbres, tels que ces incroyables images de Paris, que je vous présente aujourd’hui. Pour s’arrêter dès 1902 ! Conscients de l’avenir incontrôlable de leur invention, non pas sans avoir rejeté Méliès et ses films humoristiques, qui lui a terminé ruiné en 1923 et qui brûla ses films de rage. Ne faisant pas le poids face à Pathé.

Fait rigolo, la dernière scène surprenante et la plus récente des frères lumières montre un trottoir mécanique parisien à l’exposition universelle de 1900. Si vous recherchez comme moi sur ce détail curieux, vous trouverez surtout … Edison ! qui lui filme depuis le trottoir mécanique ! Ironique ?

Tiens ? mais ça ne serait pas le premier steadicam de l’histoire, ça ? Connaissez vous Garret Brown ? Pendant qu’ils filmait des publicités pour 1 rue sésame, ce cameraman a eu l’idée du steadicam, avec un bout de tuyau et du scotch, il a tourné un petit film de présentation historique « 30 impossible shots » (1974) qu’il a envoyé à Hollywood, et ça a payé, son invention a de suite été utilisé dans Marathon Man (1976) mais surtout Rocky (1976) qui a repris intégralement la scène test de l’escalier, on peut aussi citer Shining (1980) et les motos du Retour du Jedi (1983).

Dans Seven (1994), Brad Pitt se lance dans une course poursuite pas du tout steadicam, et va lancer le retour à une mode d’image non stabilisée. Dans les années 2000, la stabilisation électronique va faire sa grande entrée. En 2014 c’est l’explosion des stabilisateurs 3 axes, ridiculisant le steadicam. En 2019 le smartphone est très haut de gamme et propose des stabilisateurs logiciels intégrés… vous ne vous êtes jamais dmandé qui avait la meilleure stabilisation entre Apple (vous savez cette boite qui a toujours vendu les pires smartphones au monde a prix d’or) Huawei, Google ou Samsung ? Qui rivalisent tous de plusieurs optiques et option appareil photo e haute qualité ? Allez vous avez bien une petite idée ? Cette vidéo test semble sans appel :

Ultraviolet fermera le 31 Juillet 2019 au profit de Movies Anywhere

La mort d’ultraviolet est desormais actée : ca sera cet étéScreen Shot 04-17-19 at 09.32 AM

Un fiasco total, LE service universel de vidéothèque le plus ambitieux de tous les temps, souvenez vous, ce logo qui apparaissait sur tous vos bluray depuis leur existence ? était voué à preserver à vie toutes vos videos. Et comment ? Tout simplement en unifiant tous les acteurs, de tous les pays, transformant ainsi votre vidéothèque en un semblant de vidéothèque décentralisee: elle était décentralisée chez des professionnels 🙂 et non pas une multitude de pirates 🙂

Alors c’est une mort pour mieux revenir, c’est entendu, Movies Anywhere débarque déjà beaucoup plus fort, comme je l’ai déjà dit, en gros nous observons un passage de flambeau de Sony vers Disney. Pour faire court, les gros points fort de Movies Anywhere sont ENFIN la presence de amazon, google, apple, microsoft et disney. Mais aussi … un lecteur de video ! Et oui ! Je n’avais pas precisé dans mon post precedent, mais une des raisons de la lourdeur d’Ultraviolet c’était principalement l’absence de lecteur video ! ca vous parait dingue ? Pourtant c’est logique, ca comme le reste était géré par tous les partenaires, il y en avait donc plusieurs, hem, enfin quelques un quoi, le fiasco était tel, qu’en france personne n’a été en mesure de presenter une version AndroidTV de leur lecteur… en tout cas a temps, puisque aujourd’hui RakutenTV est bien sur AndroidTV. Et bien entendu, je ne vous cacherais pas que la lecture sur de « multiples » lecteurs n’allait pas sans problèmes, suivant les sources vos films n’étaient pas dans les memes versions, c’est à dire pouvait manquer de sous titres et surtout de langues audio. Et même … une absence inexcusable de certaines videos suivant les services.

Avec la presence d’un lecteur video estampillé Movies Anywhere officiel, dénué de tout flocage publicitaire, ces lourds problèmes ne seront qu’un lointain souvenir !

Screen Shot 04-17-19 at 10.00 AM

 

Reste le lourd problème du transfert de votre mediatheque finalement pas si immortelle que ca… (l’idée de UV et MA est principalement de rendre votre mediatheque immortelle face a l’industrie) Le message que j’ai dupliqué ici pour la prospérité est plutôt mystérieux… en dehors de la date fatidique, en effet il nous indique de ne rien toucher, les acteurs font en sorte de transférer un max possible. Ah tiens ? on peux avoir des details ? heureusement qu’il y a moi pour vous les donner ces details !

Il faut comprendre par ce texte idiot, qu’il est malheureusement mondial, le flou volontaire masque l’absence d’efforts suivant les pays : Oui, les USA, qui étaient déjà numéro un sur Ultraviolet avec le service de rétrocompatibilité dvd, sont déjà sortis d’affaire, comme j’avais dit… et pour la france ? Hem… on ne sait toujours pas quand Movies Anywhere va débarquer, à ce qu’on lit aujourd’hui, il pourrait rester uniquement américain, pas un mot n’a filtré sur le reste du monde, même si cette idée parait aberrante.

Pire, le transfert de mediatheque, théoriquement, est un transfert de service… avec quasiment les mêmes énormes sociétés ??? Et pourtant ce sont actuellement deux petits acteurs qui s’en chargent… deux acteurs qui eux aussi ne sont pas en france ? ca commence sérieusement à sentir le roussi, cette histoire.

Techniquement, tout reviendra dans l’ordre, en gros, le jour où RakutenTV et CanalVOD entreront dans Movies Anywhere en France… Si ca se produit. C’est malheureusement une réalité face à la misère que fut Ultraviolet en france, mais je ne vous parle que des magasins qui furent disponibles en france, ENFIN, plus exactement des societé qui ont recuperé vos videos precedement vendues en france sur le reseau universel…. Pfouh, bordel que c’est compliqué de raisoner en decentralisé et « demondialisé »… Reste que le cas des bluray physiques, en theorie leur presence sur Ultraviolet était assuré par Sony par exemple, on devrait alors avoir moins de mal…. tant que Ultraviolet est toujours en ligne ! mais après ?

Pfouh, bordel que c’est compliqué de raisoner en decentralisé et « demondialisé »…

Du coup ? ca vous donne pas envie de passer en force ? 

C’est une question qui mérite d’être soulevée ? Et si on souscrivait par VPN tant qu’ultraviolet est là ? dans le but de sauver sa mediatheque ? La question est delicate, je me souviens qu’au début de l’arrivée en france d’ultraviolet, mon inscription américaine avait posé quelques soucis de transfert, résorbé par la suite. Et là on peut envisager une foule de probleme, comment vont reagir les acteurs américains devant la connexion a un ultraviolet francais ? est-ce que techniquement ils vont être en mesure de laisser passer une mediatheque avec un contenu francais ? et quand bien même Vudu, pour ne pas le nommer accepterait de la laisser entrer, pourra t’il la renvoyer vers Movies Anywhere ? Les references de film, ne serait-ce que leur version européenne ne vont ils pas surprendre les serveurs americains ?  Imaginons que ca passe …. Est-ce que chaque fournisseur de film va pouvoir fournir le film recherché ?

Room (2015)

211080

Coup de cœur, ou plutôt poignant coup au cœur pour Room (2015). Un film primé inoubliable… à cause de son scénario épouvantable. Ne nous le cachons pas, il m’a fallu un temps de préparation avant d’accepter de regarder un scénario aussi affreux.

C’est en effet un terrifiant cauchemar : Joy est enlevée et violée pendant 7 ans dans une petite pièce (le nom du film prend profondément tout son sens en VOST). Elle donne naissance à un petit garçon qui a aujourd’hui 5 ans. Son existence et sa famille est une aberration, son univers est une aberration, il va devoir essayer de comprendre la part de réel et d’imaginaire dans la TV par rapport à son univers faussé. Il va surtout devoir assurer une évasion très difficile, trop jeune, dans un monde où tout lui est inconnu, pour enfin réapprendre la vie, sa place impossible, et les grosses difficultés de sa mère à qui pourtant elle est la seule à qui il peut parler.

Le scénario est tellement atroce, qu’on ne peut plus en sortir avant d’en voir la fin, une rare sensation dans un film: on ne s’arrête pas dans le film juste pour pouvoir en sortir au plus vite ! Peut être faut il être soi même parent pour en apprécier la douleur, en tout cas, on est dans l’effet escompté de tous les films d’horreur, effet qu’ils n’atteindront surement jamais.

La force du film est dans les acteurs fantastiques, et l’effacement volontaire des parties les plus hardcore: finalement on ne voit que très peu le tortionnaire, ou les viols, pour se focaliser sur l’essentiel du cauchemar : Jack et sa mère Joy. D’autres éléments tel que le rejet familial de la question du père sont là mais aussi très éphémère. Le film parle aussi bien du cauchemar que de sa sortie, couvre l’ensemble des questions, mais ne s’intéresse surtout qu’à la vision de Jack. C’est vraiment ce qui le rend intéressant.

Adapté d’un livre, lui même adapté de plusieurs cas beaucoup plus hardcore, c’est là encore une autre force de l’histoire. Je préfère franchement avoir vu un cas complètement imaginaire.

Un nouveau jour sur terre (2018)

0060234

J’ai enfin pris la peine de regarder Un nouveau jour sur terre ( Earth : One amazing day ) ( 2018 ). Sorti 10 ans après Un jour sur terre ( Earth ) ( 2007 ). Qui ne sont ni plus ni moins des compilation pour le cinéma des séries documentaires Planète Terre (Planet earth ) ( 2007 ) et Planète Terre 2 ( Planet Earth 2 ) (2017).

Le premier film avait fait un petit carton, pour ses images époustouflantes, en effet, la BBC earth est clairement réputée pour ses passionnés de la capture de l’image parfaite. C’est à dire la capture en tres gros plan et au ralenti de moments clefs de la vie des animaux les plus emblématiques ou rares.

Le deuxième film ne déroge pas à la règle, avec une technologie qui a encore évoluée. Sa première scène, qui ouvre aussi bien la série que le film, aura marqué les esprits, il s’agit de la course poursuite époustouflante des bébés iguanes marins des galapagos contre une multitude de serpents ! Digne des plus grande séquences hollywoodiennes, musique dramatique aidante. Mais on y voit aussi un incroyable duel de girafes, ou la spectaculaire bataille entre les colibris, les guêpes, et les gouttes d’eau de la foret équatoriale.

Le contrat est donc d’avance rempli, oui, on y voit des scènes et des images exceptionnelles et inoubliables… après, la forme c’est autre chose.

La forme… vous vous en doutez, c’est le spectacle qui prime, et donc une succession de scènes impressionnantes. On se passera donc d’une certaine partie éducative, par exemple si on apprend la naissance incroyable des iguanes marins des galapagos… et bien on ne saura jamais pourquoi cet iguane est marin, et pourtant ! Ok c’est pas grave puisqu’on en prend plein la vue ? moui ! Le problème c’est que le commentaire barbant est assez ennuyeux du coup ! Débité par les stars Robert Redford, Lambert Wilson ou Jacky Chan suivant votre pays, il s’articule autour de la journée, c’est à dire l’importance du soleil et de la nuit sur les animaux. Le 1er film était basé autour du concept de l’année… Pourquoi pas ? il faut un fil conducteur ? gna gna gna encore ! En fait non, puisque la serie documentaire dont il est tiré, s’en fout pas mal de l’heure qu’il est, elle, elle est plutôt focalisée sur les types de terrains ! Résultat, la compilation grossière autour de la lumière et la chaleur parait tres artificielle : à aucun moment on arrive à percevoir ce pseudo tri par moment de la journée, clairement, ce ne sont que des scènes clefs capturées avec brio, et pas autre chose.

En résumé ca reste cependant spectaculaire et inoubliable, la BBC est au top du documentaire animalier, je vous invite par ailleurs à essayer la serie, en partie pour les fins d’épisodes making of. En comparaison, il n’y a guère que le cinéma de Jean Jacques Annaud avec par exemple son passionné et remarquable Le dernier loup (2015) et bien sur L’ours (1988) qui atteignent un si haut niveau de passion. Ou encore le cruel réalisme du cinéma de Luc Jacquet avec par exemple le magnifique Le renard et l’enfant (2007) ou le rare Il était une forêt (2012), et bien sur l’oscarisé La marche de l’empereur (2005).

On oubliera par contre la série de films Disney Nature, qui malgré l’aide des anglais, peinent à réaliser ce que j’estime leur mea culpa : Disney ayant passé sa vie à stigmatiser les animaux, je n’oublierais jamais comment Disney à humilié les fantastiques Saint Bernard dans l’imaginaire collectif ! A ce sujet, Un nouveau jour sur terre est comme Le dernier loup une coproduction chinoise !

Lien : http://www.bbcearth.com/earth-one-amazing-day

Trakt, Media companion et Yatse pour Kodi

Je continue d’explorer les possibilités de Kodi, j’ai trouvé trois outils bien pratiques.

 

trakt-v2-0-screen-shot

Trakt.tv en version web

Trakt.TV est un célèbre site de suivi de series et films, jusqu’à present je pointais sur Betaseries last.fm et Allocine, si allociné je le faisais en manuel les deux autres ont des plugins Kodi, mais Trakt a de sérieux atouts, à commencer par la prise en charge des films, series, concerts et documentaires, une interface, un login simplifié, du social et des notes et une integration très soigné. Mais surtout il ne se contente pas de scrobbler, il met a jour l’ensemble des états de lecture de votre multimédia, c’est à dire qu’il va mettre au meme niveau tous vos kodi, comme le ferait un serveur Plex. En outre Trakt est compatible avec d’autre poids lourds tels que les horribles Netflix et L’appouleTV, il a son propre module de notation, en plus des bases de notation, qui s’integre d’ailleurs dans Kodi, et permet la gestion de watchlist, c’est à dire les films que j’aimerais voir, ce qui permet aussi de faire le lien avec des plugins pirates. Sans surprise Trakt utilise les ressources les plus célèbres, et vous pourrez rapidement bénéficier de vos propres ajouts de series françaises obscures sur TVDB, de même Betaseries sait se lier à Trakt pour continuer de scrobbler en parallèle. Tout n’est pas rose chez Trakt, car tout est en anglais, ou presque, car si vous cherchez en français vous tombez sur le bon film… en anglais, par contre le plugin lui parle bien en français… en somme le français semble sur le point d’être intégré… depuis 3 ans.

 

media companion

Media Companion

Media companion est indiqué comme le manager de media original, c’est donc le même genre d’outil que Tiny Media Manager dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois, mais l’interface est encore beaucoup moins pratique et absolument pas français, sans parler qu’elle est mal foutue et moche. Par contre il a un net avantage sur les autres: il gère les videos musicales et les videos personnelles ! ALLELUIA. Enfin un moyen de se passer de l’écriture de XML pour envoyer ses videos musicales dans la bonne catégorie de Kodi ! Il différencie même les concerts des simples video clips, pour choisir la base de donnée adaptée, car oui il grab, bon c’est pas terrible et il dispose des memes bases que Kodi lui même, en mode auto. Et en mode semi manuel, il tiens absolument à fonctionner avec Wikipedia anglais, ce qui n’est pas terrible, mais a l’avantage de sortir les rares pochettes des singles au lieu des albums. Mais il fait bien son job d’éditeur, avec plusieurs outils mal foutus pour récupérer pochette par copier coller, mais aussi un choix de captures depuis la video pour faire office de fond d’écran ! Et c’est ce même concept d’éditeur qui est utilisé pour sa partie dédiée aux videos personnelles.

 

banner_dark_640

Yatse

Yatse est une télécommande android comme la télécommande officielle Kore, sauf qu’elle déborde de fonctions poussées (dont certaines sont payantes), ce qui la rend très populaire ! Les télécommande Kodi c’est un peu l’accessoire indispensable, de pas leur dimension wifi, elles se paramètrent toutes seules, et vous apporte un grand confort de navigation dans les medias. Elle vous permet de faire du cast ! comme Kore, mais au lieu de se contenter de quelques youtube, elle cast tous les youtube, vimeo dailymotion et apparemment plein d’autres, surtout depuis que la dernière version propose un plugin dédié au cast. Mais elle ne s’arrête pas là puisque pilote aussi les UPNP, Airplay et Chromecast !? Elle vous propose un assistant vocal du type « joue le dernier episode de GoT ». Elle propose aussi de piloter les plugins célèbres tel que youtube en arrière plan, c’est à dire programmer la prochaine video sans déranger la lecture, mais la fonction la plus intéressante pour moi est le offline ! Evidemment que l’on avait besoin de rapatrier un album ou un film depuis son media center connecté pour partir en train !!! Quand on a 3000 albums mp3 c’est meme probablement le moyen le plus simple qui existe ! C’est une fonction simple, auquel on n’avait pas pensé, et qui fonctionne du tonnerre ! Dans le meme ordre d’idée, Yatse se propose de vous alerter de tous SMS ou appels entrants, sans oublier les autres fonction telles que Android Wear, Plex, Emby, volume d’ampli connecté, cloud save et lecture locale…

Media center et renommages

kodi-film

Il y a les cons qui font du streaming… et ceux qui stockent leur multimédia sur disque dur. Pour ceux là, le top est le media center, le media center c’est d’une manière très condensée, un lecteur multimédia qui présente joliment vos films avec une pochette. Habituellement cela fonctionne automatiquement (on appelle cela scrapper) avec les précieuses bases de données telles que tmdb, tvdb, allmusic voire meme screenscrapper, freedb, Musicbrain, Bedetheque, Opensubtitles ou kazer, de puissantes bases de données multimédia pour la plupart libres gratuites et communautaires. Pour les media centers on en trouve un peu partout, la référence est évidemment Kodi, mais on trouve aussi le puissant Archos video player pour android, mediaportalPlex, le spécialiste du streaming depuis un *sigh* pc distant, sans oublier feu Windows Media Center, voire même Zappiti, un outil lié à de puissants lecteurs multimédia de salon… notamment mon vieux et fidèle Dune Hd Max. On en fait plus des comme ca, ce lecteur de salon hyper connecté dispose d’un lecteur bluray et d’un rack 3’5 pour disque dur, mais surtout, dispose de la possibilité de lire les rips de bluray avec toutes les options du bluray d’origine: menus et même téléchargements bonus. Dernier vestige possédant cette option, les modèles d’après ont perdu légalement la lecture d’iso BD. Mais du coup, zappiti a lui aussi beaucoup évolué, à l’époque il servait à fabriquer un media center offline pour le dune hd max, concrètement il bricolait un semblant d’interface media center pas du tout dynamique : pas de détection automatique de nouveaux fichiers ni de mise à jour des flags lu/non lu sans passer par la case PC.

Mais pour que tout ce joyeux bordel fonctionne tout seul automatiquement, il y a un secret qui n’en est pas un : il faut (re)nommer correctement ses fichiers ! C’est la base, et pourtant c’est ce que personne ne fait. Personnellement j’ai toujours rangé mes fichiers méticuleusement, par exemple j’ai été le premier à méticuleusement agrémenter mes mp3s d’une pochette dans l’id3tagv2, ceci bien avant que ce sont mis en avant dans les ipods, et que Winamp n’adsorbe le plugin définitivement. Voici les mini softwares que j’utilise:

ACDsee est un visionneur/catalogueur de photo… alors oui c’est une arnaque totale, des mises a jours majeurs annuelles qui n’apportent rien du tout, des fonctions lourdes et inutiles, des bugs, et un prix inutile tellement les clones gratuits pullulent. Mais voilà, la bête dispose d’un renommeur de fichier de masse customisable, et même d’une précieuse fonction pour tout re-geolocaliser sur une carte. De quoi s’assurer que toutes ses photos soient nommées de la même manière depuis des années, et bien geolocalisées. Et comment nommer ses photos (et ses videos persos) ? comme ca : 2018-01-21_22-04-00.jpg Il s’agit d’une norme que je me suis imposée, c’est bêtement la date précise inversée… dénuée de tout caractères gênants (espaces et double points). Pourquoi inversée ? tout bêtement pour s’assurer que dans tous les cas les fichiers se retrouvent dans l’ordre chronologique, quand on utilise l’ordre alphabétique.

Tag&Rename est un taggeur de mp3. Pareil, coupable, c’est un shareware au prix raisonnable, et il y a de multiples clones gratuits. Si Tag&Rename est incapable de travailler avec les bases de données sonores modernes telles que MusicBrain, il attaque par contre les plus grandes bases : amazon, allmusic, tracktype, discogs, et freedb. Et bien entendu il maîtrise les formats mp3, flac, m4a, ape, wma, org et j’en passe. Il en connait un rayon sur les différentes versions des IDtag (la partie informatives dans les formats musicaux) n’oublie pas les interaction avec le fameux folder.jpg, le nom que l’on doit donner à l’image de la pochette isolée, pour s’assurer de la prise en charge automatique dans le gestionnaire de fichiers Windows, et s’assure bien sur du renommage des répertoires d’album et des fichiers de pistes, à savoir chez moi : Artiste – Album (19XX) / XX – Titre.mp3 mais j’ai bien sur ma norme pour les mp3 seuls et les compils multi artistes. Fraise tagada sur le pudding, pour les plus vicieux il va permettre d’unifier ces horribles numéros de pistes … vous savez ils peuvent être enregistrés sous les formes XX/XX, X, 0X, 0X/XX c’est infernal quand la piste s’appelle 1 au lieu de 01 provoquant de facto un listing aléatoire suivant le gestionnaire de fichier que l’on utilise… mais si ! combien de fois je suis tombé sur un listing 1.mp3, 10.mp3, 2.mp3 ARG

ComicRack, n’est pas simplement le meilleur lecteur shareware de BD (sous les formats CBZ CBR ou PDF) au monde, c’est aussi un puissant catalogueur, et couplé avec le puissant plugin bedetheque, et bien il va simplement faire office de scrapper/renommeur/unifieur de format sans perte et même classer par style dans vos répertoires… fini les BDs avec des noms tordus ou des formats dégueulasses: Une BD ne doit jamais être en PDF ! mais en CBZ/CBR. Perso je dicte à ComicRack de tout mettre en CBZ pour m’assurer une compatibilité maximum (Zip au lieu de Rar quoi) ComicRack a inventé le meilleur IDtag pour BD: il ajoute un simple XML dans le zip (le format CBZ est un faux format, puisqu’en fait il s’agit de jpg dans un zip) et grâce a BDteque il va scrapper tout ce qu’il faut : année, titre, serie, résumé auteur … En un temps record et sans la moindre perte, il est capable de transformer ces immondes PDF en CBZ standard, mais surtout il va se permettre de renommer les fichiers sous cette forme: Serie #XX/XX titre (19XX), un format pas vraiment choisi, moi j’aurais bien mis le T des tomes français au lieu du celebre # des comics, mais voilà, il y a tellement de chiffres dans les titres qu’il est préférable de conserver ce # qui permet d’établir avec certitude le numéro du tome, tout en certifiant la fin du nom de la BD. Exemple de galère : Tintin #13/24 Les 7 boules de cristal (1948)

Filebot attention c’est le mini outil ultime ! récemment devenu extrêmement cher, il est cependant en grattant un peu toujours disponible dans sa version freeware ! Cet outil foure tout multi OS c’est la base : c’est le renommeur de series TV et films pour Kodi, rien que ca. En gros il va prendre votre fichier, regarder sur tvdb et tmdb (respectivement les célèbres bases series et films) et vous proposer de renommer tranquillement le fichier avec le nom directement tiré des deux base … interet ? et bien c’est évident, le fichier aura un nom certifié auto détectable sans risque par tous les media centers de type kodi ! Alors bien entendu on parle des noms ultra classiques tels que Nom du film (19XX) et Série SXXEXX titre Mais au passage, cette interface simpliste mais tres peu compréhensible proposent d’autres fonctions bien pratiques: Gestion des sous titres, en fait carrément proposer l’upload et le download sur opensubtitles à partir des hash de fichier. Retrouver les numéros d’épisodes, qui ne s’est pas retrouvé avec 100 épisodes de Kaamelot non numérotés ? Miam ! c’est pratique pour les media center ! Au passage il peux renommer un mp3 juste par son hash ! (Oui c’est la fameuse fonction Musicbrainz manquante à Tag&Rename) mais aussi verifier, comparer, lister, et cataloguer les fichiers…

Tiny Media Manager AHHH en fait j’ai écrit tout ca pour en arriver à ma récente découverte que j’adore : Tiny Media Manager, un puissant freeware multi os. Alors disons le clairement tout de suite : il est totalement dispensable. Et oui, il propose une chose qui jusqu’à présent on avait oublié que c’était possible : il propose d’ignorer le scrapping automatique de Kodi ! Et oui ! il n’y a pas que la détection automatique par nom de fichier normalisé dans la vie ! non ! il y a aussi le format offline près à l’emploi normalisé XBMC. Xbmc c’est l’ancien nom de kodi, on l’a vite oublié mais Kodi propose aussi un format offline normalisé prêt à l’emploi. De fait, contrairement à Filebot qui va juste renommer votre film, Tiny Media Manager, lui, va le faire aussi, mais il va le ranger dans son répertoire au meme nom et y inclure tout le multimédia informatif supplémentaire: pochettes, fonds d’écran, pitch, détails des pistes et codecs, et… bande annonce ! Oui en gros TMDB vous propose les youtube dispo, et TMM va pouvoir le ripper en mp4 sans perte de manière automatique ou customisé (vous savez les bande annonces vost ou vf en 4 versions différentes, les trailers, des fois on aime bien choisir).
Alors ca sert a quoi ? ben à customiser bien sur, on peut choisir ses pochettes ou fonds ou bande annonce, voire meme choisir le pitch ou la langue du pitch. Mais ca sert surtout à stocker ses films en offline prêt à l’emploi ! Et bien oui, vous n’êtes pas forcement connecté dans Kodi quand vous branchez un usb sur tablette dans le train avec vos dernières acquisitions ! Ou bien quand vous fabriquez comme moi un LybraryBox Media Center, et bien vous n’avez pas le choix, c’est un projet malgré les apparences 100% déconnecté !
Mais pas que ! Kodi a des sections films et serie, ok, mais ou on met les concerts ? les spectacles ? L’humour ? ses projets publics personnels ? et je vous parle meme pas des dvds de T’choupi si ils existent dans TVDB, et qu’ils contiennent bien des episodes referencés… et bien.. ils sont catalogués comme film *sigh* Vous l’aurez compris, il y a de nombreuses exceptions: des parties concerts ou spectacles que l’on aimerait bien afficher dans kodi ailleurs que dans les films, ses projets dvd totalement illégaux, vous savez les nombreux concerts multicam fait par les fans, non référencés et pourtant vous possédez toutes les infos et pochettes, et ces films qui sont en fait des séries et qu’on veut pas mettre dans les films Grrr. Pour tout ca il y a Tiny Media Manager. Mais il faut oublier les fichiers vidéos dans le même répertoire, terminé, tout doit avoir un répertoire, bien entendu :

H:\films
    film
        film.avi
        movie.nfo
        film-poster.jpg
        film-fanart.jpg
        film-trailer.mp4
        sample
            sample.avi
    ...

TV show
    Season 1
        <title>-S01E01.avi
        <title>-S01E02.avi
        ...
    Season 2
        <title>-S02E01.avi
        <title>-S02E02.avi

Mon test de la 4DX (et de Yoo Moov Station)

La 4DX c’est une première en France, à Paris chez Gaumont, dans le nouveau centre commercial de la Vilette: Vill’Up. Très récent: Ouvert il y a 6 mois à la rédaction de cet article, il se veut moderne, en proposant… tout de même le PREMIER IMAX de Paris. Même si on a la  géode juste à coté dédiée aux reportages, et qu’il existe le gigantesque Gaumont Disneyland, et le minuscule Imax Pathé Quai D’Ivry en proche banlieue. Personnellement je n’ai trouvé aucun détails sur cette salle Imax, ayant préféré la 4DX en premier. Mais en dehors d’une sélection de nouveaux restaurants intéressants ( le premier Menphis parisien ? un chouette Fresh Burritos, et j’adore les jus Zumo), on y trouve aussi Ifly : un tube géant en plein milieu où les gens… volent ! Genre pour de vrai, c’est très cher, avec moniteur, et figure de styles poussées. Ainsi que Yoo Moov Station, un voyage à plusieurs à 5Di laser… 360?

2017-05-13_19-30-482017-05-13_19-36-22_22017-05-13_19-40-262017-05-13_19-41-41

Bon, mon test de la 4dx… j’ai été très agréablement surpris. Je m’attendais à une atmosphère de bas étage, un truc atroce genre la vulgaire 4D gadget que j’avais pu tester en province, tu es secoué comme une merde pendant que tu regardes un énième mauvais roller coaster en 3d des années 2000, que nenni mon seigneur. Non, ici, c’est hyper bien foutu ! De l’odeur des cadavres brûlés, aux jets d’eau dans la gueule, le vent qui siffle derrière les oreilles, du rouleau compresseur sur les reins aux deux marteaux piqueurs dans le dos… mais si vous ajoutez la fumée, les éclairs et… la pluie ! Bingo l’effet est immédiat !

2017-05-13_19-44-35

Et…. putain mais aurais-je pu me choisir un meilleur film qu’Alien pour tester la 4dx ? Des le début tu peux apprécier l’odeur de la chair brûlée, mais aussi l’apesanteur, les chocs spatiaux, traverser la tempête magnétique d’une planète pour enfin atterrir sous la pluie et respirer l’air pur d’une planète inconnue.

2017-05-13_19-44-23

Bien entendu, il n’y a pas une giclée sanglante de corps transpercé qui ne t’arrive pas sans prévenir en pleine gueule, physiquement, je précise, bien sur, ah ben on est venu pour littéralement s’en prendre plein la gueule !

4DX-2

La salle en elle même est bluffante, ya rien à voir ! Alors certes, on sent bien que y’a quelque chose qui pue, en voyant cet espace gigantesque devant les pieds, et ce repose pieds conseillé… Mais impossible de trouver les gicleurs d’eau devant ta tronche (projections dans la gueule) et sur le haut du siège (pluie), et encore moins les deux airs comprimés autour des oreilles, les deux marteaux piqueurs de coups dans le dos, et le mode vibreur de rein. De toutes évidences, les gros vérins hydrauliques les bougent par 4 sièges, donc vaut mieux ne pas choisir les sièges du milieu (pour un meilleur effet ou pour éviter les connards, même si y’a d’l’espace), et ca tombe bien, tous les nouveaux Gaumont se réservent au siège par internet. Sans trop de surprise, il vaut mieux réserver plusieurs jours à l’avance la 4DX, et oui, c’est ouvert aux fauteuils roulants. La seule option que l’on peut désactiver c’est les effets d’eau.

sketch1495348030903

Schema hyper détaillé

le résultat fut sans appel: 2 jours de violent mal de dos, et même de courbatures sur tout le bas des cuisses.

Et tu te prends chaque impact de combat de cyborg dans le dos… mon dos, mon magnifique dos ! Mon seul regret c’est que dès le début le siège est trop baissé, on ne peut pas poser la tête si on veut l’avoir en face de l’écran. Pas du tout adapté aux grands, le repose pied impose de lever les genoux, je pense que j’aurais du laisser pendouiller les jambes, mais rien que la tête on ne sait pas ou la foutre ! En plus de çà je suis à deux doigts de la limite officielle de poids, mais ca va : personne ne surveille, personne n’y croit en me voyant… Mais le résultat fut sans appel, moi qui ne suis que très peu sujet au mal de dos, et pas du tout sportif: 2 jours de violent mal de dos, et même de courbatures sur tout le bas des cuisses.

4dxwater

Si la pluie est projetée individuellement depuis le haut du siège, le vent est une soufflerie qui vient du toit, ainsi qu’une très agréable petite clim en face, bien sur les éclairs et la fumée ne sont que des effets classiques et limités de salle de concert, je n’ai pas pu tester la neige, et les bulles, qui sont aussi des vulgaires effets d’ambiance. Je n’ai pas senti non plus les « chatouillements » de jambes ? et l’air chaud derrière ? même si j’ai bien senti les jets d’air comprimé d’impacts derrière les oreilles.

Le mieux est de mater cette vidéo très détaillée des effets…

Avec cette débauche d’effets, la sensation est hyper bluffante, oui on croirait la pluie, non ils n’en abusent pas, non ça ne mouille pas. A essayer au moins une fois, de préférence sur Alien… ou sur Valerian ! Parce qu’on a vu le trailer en 4dx c’est pas mal non plus.
Oh… et bien sur ya une vidéo pour démarrer… c’est la même que sur le site en version longue… très amusante, et spoiler a la fin il … pète.

Et le Yoo Moov Station 5DI 360 3D Laser c’est quoi bordel ?

yoomoov bigJoueur_Star_Jammer_BDyoomoov golgotron-pour-tous

Comment en sortant du 4DX, ne peut on pas être attiré par … le 5DI 360 3D Laser ? vous vous demandez what is the fuck ? ouais moi aussi, d’autant qu’ils le cachent sous un habillage ludique incompréhensible qui fait peur… mais non, les grands peuvent aussi y aller, et meme surtout les groupes. Du coup pour vous démystifier le bordel je vous ai mis les 2 photos directes du voyage à 12€. Ce sont deux salles peu ludiques : La première est une salle de projection écran géant 3D équipée de fauteuils vibrants et de pistolets lasers ! pour 8 personnes à peu prêt. La 2e est une salle avec 8 fauteuils de course triple écran non vibrants. Alors autant vous dire, même si la débauche de matériel est sympathique elle fait un peu terne, surtout que les jeux (car oui ce sont évidement des jeux à plusieurs: tir et course) sont tristes. Mais connaissant bien l’univers ludique, je suis à peu prêt certain que pour un groupe c’est un parcours sympathique… car jouer à huit reste rare ! Pour la petite histoire, les animatrices sont prête à débaucher si vous êtes un geek seul et triste, comme moi, bon sauf qu’un couple m’a rejoint finalement on était 4. L’animatrice a mis en avant son coté hyper forte, et nous a meme dévoilé ses conseils de PGM : sur le jeu de tir, les robots au seul mettent 2 secs a se détruire mais sont bien morts, inutile de s’attarder. Elle a donc fanfaronné sur ses skills, mais … oui, je l’ai bien explosée aux deux jeux ! Sur le tir il faut dire que j’ai toujours adoré les jeux de tirs (avec un pistolet réel, je peux vous dire qu’ils vont revenir en force avec la VR !) et j’ai vite joué de la chance d’être isolé sur la droite de l’écran, repéré les ennemis seuls, et surtout les ennemis qui valent cher. Pour ce qui est du jeu de course, j’ai gagné en misant sur la continuité exemplaire, car elle a malheureusement voulu faire la maligne, ce qui lui a fait perdre un tour entier.

Voila ce qu’ils cachent sur le parcours à 30mn pour 12€ malheureusement le vrai stuff se cachent derrière le parcours à 1h15 et 25€ … et en sortant du cinéma il faut avoir envie de les allonger ! Ce parcours ajoute un cinéma 360 3D à la manière d’une mini géode, et …. un classique laserquest 2 étages ? Putain seul ca doit être hyper triste ? Quand au moov craft, un truc lui aussi 360 sauf que c’est carrément une sphère qui te met la tète en bas, même s’il est annoncé, il n’est clairement pas dans le bordel, j’ai cru comprendre que ça arriverait cet été. Enfin si ils survivent, je suis pas sur que l’on ait envie de revenir dans ce mini futuroscope, et je ne suis pas fan du tout du concept d’habillage chelou… et pour un samedi soir c’était plutôt désert… contrairement au tres impressionnant tube géant Ifly à 70€ avec une queue énorme ?