Archives Mensuelles: novembre 2013

Test du moga pro controller

Image

Voici mon test de cette manette. Il s’agit d’une manette pour smartphones et tablettes, android, évidemment. Le marché est en plein émergence, le jeu sur android ayant niqué la plupart des consoles portables, et malgré l’échec du Sony Xperia Play, les successeurs sont là avec ouya, nvidia shield, et déjà deux machines Archos. Le succès de l’ICP et du retrocade, a donné lieu a de multiples clones, pour enfin arriver au MOGA. Moga a tout pour plaire: une manette identique aux consoles de salon, un clip facile et tres ingenieux, un mode standard et un mode proprietaire, couplé avec une application et deja de nombreux jeux, tous preconfigurés: simplicité et efficacité ! Personne n’y avait pensé avant ! La manette existe en pocket ou en pro, le modele pocket qui tient dans la poche, n’a pas de mode standard, ce qui empeche l’utilisation de tous les emulateurs, voire certains outils, heureusement, la precieuse app USB/BT Joystick Center est deja compatible avec le mode proprietaire (donc pro ou pocket), ce qui virtuellement vous ouvrent les portes de tous les jeux. Mais personnellement je trouve débile de se passer du confort de la pro. Qu’en pense-je ? Franchement excellent ! on est tres proche de la perfection, l’application est bien pensée, grace a elle on peut facilement passer d’un jeu a l’autre sans se lever du lit (imaginez que la tablette est reliée au téléviseur de l’hotel !) La sélection de jeux bizarrement ne fait pas honneur à la realité ! ils sont bien plus nombreux ! A commencer donc par le Joystick Center, l’app ultra puissante qui permet de piloter un tres grand nombre de manette pour leur faire faire n’importe quoi, y compris des appuis virtuels de toutes sortes sur l’ecran. Mais les grands noms de l’emulation ne sont pas non plus en reste, malgré qu’ils ne soient pas cités non plus: Mame et Retroarch (un emulateur multiple) sont annoncés compatibles ! Est-ce que c’est fluide ! putain oui !!! certes Modern Combat 4 était pré-compatible, mais j’ai pu exceller au mode reseau comme jamais ! Pour moi c’est parfait en comm, fluidité, précision. La configuration ? ultra simple, bien sur la plupart des apps sont deja compatible, pour ceux qui necessite le Joystick Center … ben vous connaissez deja l’app, ya rien a faire de plus coté MOGA. Le grip est excellent ? carrement ! il est super ! Il y a t’il des problemes alors ? … oui dans tous mes tests, j’ai quand meme eu des problemes mineurs, alors j’arrete tous de suite les blaireaux: aucun de fluidité ! aucun conflit, malgré ce que j’ai lu, j’ai jonglé entre les differents drivers legals ou non sans problemes. Mais j’ai eu quand meme eu de temps en temps quelques deconnections de BT … rien de bien transcendant, surtout qu’un des gros point fort de l’app… c’est le service automatisé de connection ! qui franchement a bien aboli les differents problemes d’appairages que j’ai pu avoir avec mon ICP. Un autre soucis que j’ai eu, c’est avec Retroarch… impossible de le faire marcher ! c’est un peu dommage car concrètement, il s’agit de l’appli qui possede le plus grand nombre de jeux au monde… comment c’est possible ? ben il est mal fait… il est declaré compatible automatiquement avec le mode pro, mais non, du coup pas de manuel, pas possible de choisir ses touches, pire meme pas de doc sur les touches qu’on pourrait le forcer a faire… J’ai aussi eu un probleme avec Gameboid, dont l’interface est vraiment ridicule, normalement les emuls configurent leur touches et au revoir, comme l’archi celebre Mame, la non, l’interface est tellement nulle qu’au moment de choisir sa touche le syteme prefere faire deplacer le focus … bon apres on peut gruger comme des cons des touches de clavier dans USB Joystick Center…. ya toujours un moyen. A noter des éditions Power, plus cher, qui rechargent votre telephone, et activerait le mode deux joueur sur une meme machine. A noter aussi que le site de commande est archi depassé en terme de support, paiements, delais incroyable …. vaut mieux les acheter chez Best Buy … l’équivalent de la fnac en amerique.

Image