Archives Mensuelles: février 2012

NFS The run

NFS The run

J’ai bientôt fini The Run, la suite tant attendue de Hot Pursuit. Hot pursuit et The run sont les jeux de courses fun chez NFS en marge de Shift et Shift 2. Hot pursuit avait marqué pour son excellence dans le visuel, la fluidité, le concept très cinéma des accidents, un jeu savamment dosé. The run tente de reprendre le flambeau, avec un concept fort sympathique: la traversé pimentée des etats unis, une gigantesque course interdite, prétexte à toutes sortes de defis, (dont les courses poursuites). Le visuel est fort sympathique, très joli, bien animé, on apprécie les changements de décors et surtout d’avoir le nom du lieu, contrairement à HP. On enchaîne les missions redondantes avec plaisir. Les moins pressés prendrons le temps de finir les 5 défis additionnels débloqués à chaque étape du Run. Grace à un habile système d’xp et de challenges il faut jouer à la fois au Run aux défis et au live pour espérer obtenir de belles voitures, et donc améliorer aussi les résultats. Le live est très basique, et malheureusement leurs challenges quasi obligatoires aussi : doubler 5 voitures, sauter 3 fois… autant dire que ce genre de challenges se gagnent tout seul. Beaucoup plus pénible certains challenges sont des défis Autolog, qui obligent à être amis avec des inconnus plus nuls que soi. L’histoire est assez présente pour un jeu de voiture, afin d’expliquer certaines scènes, tel que la mafia qui vient vous mitrailler à Chicago, d’autres parties du jeu sont même des cinématiques, très bien faite, je suis même surpris de cette tendance des cinématiques à être plus moche que le jeu, et je me suis surpris plusieurs fois à reprendre d’urgence le volant, car désormais les cinématiques sont calculées en temps réel comme le jeu. A part ça … le héro est une tête de con à claquer, et sa copine surréaliste en visiophonie, c’est absolument n’importe quoi ! ca ressemble à rien. Parfois on tombe sur des concurrents spéciaux aussi … avec une histoire, mais on s’en fout complètement: au final c’est un duel ou on doit doubler un mec, comme tout le temps en fait … Bref les cinématiques sont belles et très bien intégrés mais n’ont absolument aucun intérêt, à part expliquer certaines missions. Quoiqu’il en soit, le jeu est beau, fluide et fun. On en retrouve pas l’excellence de Hot Pursuit, mais on bricole des voitures, on va à 300 à l’heure, et on traverse les etats unis, c’est tout ce qu’on demande.

http://www.needforspeed.com/fr_FR/therun

Test du Dune HD Max

Dune HD MAx

Je me suis donc acheté un Dune HD Max, un luxueux lecteur multimédia taiwanais, réputé pour le grand nombre de formats lus, ses capacités réseaux, et son interface programmable .

POSITIF

Je vais commencer par le positif, l’appareil inclus un disque dur extractible compatible 3TO sans rack. Technologie très bien pensée et propre pour changer le disque dur, que je n’ai pas hésité à coupler à une station d’accueil Sata vers E-Sata « Akasa Duodock » pour pc. Le moyen le plus rapide et pratique de remplir le disque dur.

L’appareil est doté en outre de trois USB-Host, un Ethernet Gigabit et d’une entrée SDcard . Par le réseau il peut accéder à Samba (réseau Windows) Nfs et Upnp, il émet tel un Nas en Samba et Ftp tous ses contenus y compris Dvd data et accessoires Usb. Concrètement il est très ouvert, rapide, ouvert et gros sur un réseau local.

En galettes, il lit Cdda, Cd-Dts, VideoCD, Dvd, et Bluray. En formats de fichiers multimédia c’est assez exceptionnel et impressionnant, il lit tout, y compris le OggVorbis, Ape, Flac, Quicktime, Asf, Wmv pour ne citer que les plus rares, mais surtout l’Iso, VIDEO_TS et BMDV soit toutes les images disque, et bien sur dans leur très haute qualité/bitrate tels que 24/96 5.1 Il est bien sur compatible avec la très grande majorité de formats de sous titres rippés.

En sorties, il est appuyé par une des plus célèbre puces de décodage vidéo Sigma Design 8642 il est capable d’ajuster son framerate à la source pour les puristes, et pour les besoins spéciaux, dispose de toutes les sorties analogiques et numériques complémentaires au HDMI1.3a en dehors de l’ancestral Peritel, je ne les citerais donc pas ici.

Le système de copie de fichier pour gérer cette grande ouverture de périphérique, est plutôt simple et très bien conçu et s’apparente au PC, copier couper coller sélectionner tout, avec détails de la copie y compris sur l’afficheur de l’appareil, et ceci, donc, que l’on copie de et vers le disque dur, une galette, un périphérique usb, la sdcard ou un répertoire réseau windows.

Pour les applis réseau nous avons date et température locale en permanence, un navigateur internet, des services d’IPTV russes (?) Bittorrent, Shoutcast, IPTV et radios internet. Un plugin Youtube primaire est disponible et l’IPTV n’arrive pas a lire la FreeBox, il n’a donc aucune utilité, sans parler de son paramétrage difficile.

Les plugins ! sont un autre point fort de la machine, nous trouvons actuellement des vrais plugins tels que youtube et un spécial pour dezoner la machine. Quelques customisations de l’interface, mais surtout un système ouvert compatible flash de présentation des répertoires. Tout ça est très loin d’être pour le moment exploité au maximum, sauf pour la présentation des répertoires, qui dispose déjà de plus d’une dizaine d’outils pc. Concrètement ce sont des menus triables magnifiques et complets de vos films, séries, et désormais albums de musique ! Pas toujours gratuit, nous avons le célèbre MyMovies qui va faire une présentation dans chaque répertoire de film, qui va s’afficher tout seul dans le navigateur de fichier.

Saison 5 des Contes de la crypte sous zappiti

Saison 5 des Contes de la crypte sous zappiti

Détail d'un épisode sous Zappiti

Détail d'un épisode sous Zappiti, chaque épisode et détaillé mais les 13 épisodes ne lancent en fait que les 4 images DVD de la série.

Puis Zappiti, un outil français gratuit réservé à ceux qui ont achetés chez un revendeur français agrée, et surtout HDland Paris qui en est l’auteur, et un importateur spécialisé dont je vous conseille leur boutique. Zappiti (comme Yadis, son principal concurrent international moins complet) a choisi de stocker ses métadonnées dans un répertoire à la racine du ou de chaque disque dur, on clique dessus et on entre dans une magnifique interface représentant une vidéothèque bien triée et informée virtuelle en plus de celle de la machine. Pour fonctionner il faut travailler sur pc, l’outil pc va scanner le ou les disques durs/réseaux et détecter seul les films et séries dessus pour y ajouter de nombreux visuels et infos. Bien sur pour cela il faudra faire attention au noms des fichiers et au classement, retoucher soit même choix des films et pochettes/fonds d’écrans voire informations détaillés du film, et même les créer les fiches vous mêmes, voire aller remplir vous même les deux bases de données en lignes open source que tous ces outils utilisent : TVDB et TMDB. Vous l’aurez compris cette interface Zappiti gratuite et française est un complément si complet et puissant par rapport a la concurrence (elle sait gérer par exemple les séries de films et les épisodes multiples de séries sur  les iso dvd) qu’il est difficile de s’en passer malgré que cela reste une option, parmi d’autres, il est tout a fait possible d’avoir les 3 interfaces Zappiti, Yadis et Mymovies sur le disque, bien sur elles se ressembleront fortement vu que les bases de données sont les mêmes. Dans le futur zappiti devrait exploiter les capacités flash de la machine, comme le fait déjà un petit concurrent russe.

Les mises à jour de la machine peuvent se faire directement depuis la machine et internet, en automatique, Dune propose une mise à jour pour tous ses appareils à la fois, et même un questionnaire pour privilégier les attentes de ses utilisateurs.

NEGATIF

Malheureusement il y en a, y compris dans la lecture : J’ai pu voir un rip MKV H264 1080p  faire des mauvais affichages en permanence, un autre démarrer en écran noir, et quelques sous titres non reconnus et certains types de DivX3.1 mettent un avertissement de support bêta … mais marchent. Bon ok ce ne sont pas des vrais problèmes de lecture !

L’interface est très austère ! Malgré plusieurs habillages ou types, on a l’impression d’avoir un bon gros explorateur de fichier, la gestion audio est terriblement pauvre, certes il affiche en petit les id3tags, mais c’est tout. Aucune gestion de pochettes interne, aucun accès à CDDB malgré leur très forte popularité sur les appareils et logiciels actuels. Et malheureusement aucun support des SACD et DvdAudio, malgré la facilité d’accès de ce dernier.

Vive l’huile de coude !  Il faut installer soit même ses plugins sous forme de fichier cliquable depuis la machine, ses habillages aussi, sans parler des divers logiciels PC de créations d’interface tels que Zappiti et Musicnizer, pas toujours gratuit, ou dispo, Zappiti est désormais réservés aux acheteurs en France avec activation manuelle, Musicnizer le premier catalogueur de musique avec interface dune est à … 50€

Le matériel ? pas d’Usb3 ni de Esata ? surprenant, tout comme un simple port sdcard, certes le principal. Les boutons en façade et l’afficheur  sont bien mais il manque des flèches de navigation. Le ventilateur pour le disque dur est un cauchemar la nuit, certes il est désactivable, et une rare précieuse option pour choisir le mode veille ou extinction complète est disponible, mais … on peut pas le désactiver ça chauffe trop, et le mode automatique de toute évidence ne marche pas du tout.

Les accessoires ? L’appareil propose la wifi sous forme de grosse clef, le … stockage usb, seul moyen de télécharger les BDlive ! (peut éventuellement être interne). La tnt encore primaire en USB (future version interne). Tout ca aurait pu être fourni en interne, et si vous comptez bien, occupent même les 3 ports USB de la machine !

Les outils en ligne ? pareil, pauvre, le plugin youtube est quand même pas terrible pour le moment, les radios sont nombreuses mais aussi pauvres graphiquement que les mp3. L’iptv doit être adapté aux box françaises et il manque cddb. Et pourquoi pas spotify, deezer, google music, et surtout le scrobble last.fm ?