Archives Mensuelles: octobre 2010

Vie privée, vie online 2

Mmh il me semble que je devrais faire un complément d’information puisque google vient d’avouer avoir récupéré des données tels que mots de passe et emails, alors que je vous avais dis que c’était fantasque, et bien sur une énorme partie de la presse désinforme de nouveau.

En soit ce n’est pas incompatible avec ce que je disais, ces aveux n’en sont pas, car ce n’est qu’évidences, et je le savais très bien. C’est logique puisque google a enregistré des transferts de données décryptées par wifi, on retrouve dans ses données tout ce que l’on fait sur internet, sur internet, on regarde ses mail avec un mot de passe, je pense que tout le monde avait bien assimilé ca et personne n’a contredit.

-Seulement à quoi ca ressemble ? comme google l’a dit ces données sont en vrac et fragmentées, virtuellement elles sont totalement inexploitables

-A quoi ca sert ? concrètement je vois pas ce que google pourrait faire d’email et mot de passe, lui qui en gère la plus grande collection.

-Qui est concerné ? ce sont les wifis ouvert contrairement a ce que tout le monde dit, le surfeur de base n’a rien à craindre puisque toutes les boxs ou en tout cas la tres grande majorité dispose d’au moins une protection de base. A part les réseaux privés complexes et nuls de boites folles a lier ou des vieux utilisateurs, les seuls concernés sont les réseaux wifi publics du type parcs et mcdonald.

-Ne le saviez vous pas déjà ? comment fait on pour se connecter à un wifi public ? on cherche volontairement dans une liste de wifis les seuls qui ne sont pas cryptés par un code de cryptage. A partir de là comment ne pas savoir que nos données échangées sont virtuellement accessible décryptées dans la zone wifi ?

Bref beaucoup de mots juste pour dire que l’on dénigre un service totalement révolutionnaire, inoffensif, et … copié par les autres, sans raisons valables, et plus grave on effraie le néophyte sur un problème qui n’en a jamais été un.

Publicités

Vie privée, vie online

Aujourd’hui je m’insurge contre la mode qui consiste à essayer de lancer les vieilles peurs de la vie privée dans notre monde numérique online. Parmi les plus ridicules et ringards nous avons bien sûr la CNIL, qui comme tout organisme français est un peu lent, et dépassé. Lors du dernier tollé journalistique contre Google Street View, un service bien innocent qui s’acharne a numériser ce qu’il y a de plus public au monde : les rues, la CNIL n’était pas content qu’on ne leur laisse pas le temps de reflechir si c’etait grave de repertorier les wifis … publics, et qu’est-ce qu’on pourrait bien trouver de grave dans cela ? La réponse est bien entendu rien du tout, mais on a gratté, pour rien, oh bien sur on a essayé de faire croire que ca enregistrait des emails ou des numeros de telephone, mais c’est parfaitement fantasque. Sauf la CNIL, qui n’a pas eu le temps.

Aujourd’hui j’ai lu en deux lignes que la CNIL s’inquiétait du nouveau service Facebook Lieu, effectivement ça peut dire aux cambrioleur de cambrioler, et à votre insu si on ne decoche pas la case permettant à ses amis de le faire pour vous. Seulement voila, il faudrait qu’il y ait des cambrioleurs dans vos amis ou les amis de vos amis. De plus il faudrait que vous partiez sur une longue durée, ET que vous ne mettiez jamais à jour votre statut ni envoyiez de photos mobiles quand vous êtes en vacances, pour que cela ait une importance. Car soyons sérieux, le danger existe à partir du moment ou vous êtes sur un reseau social… et que vous postiez ! il est totalement inutile d’avoir peur de vous y inscrire ! c’est tout de même idiot de ne pas suivre l’actualité de sa famille, juste par paranoia TF1 non fondée, à l’exception d’un éventuel spam, mais il suffit d’être sur gmail pour ne plus avoir de problème de spam…

Le plus ahurissant, c’est l’amalgamme flagrant qu’a fait Le Monde et AVG et leur etude super serieuse sur le nombre de photos de bébé en ligne

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2010/10/08/74-des-bebes-francais-sont-presents-sur-internet_1422128_651865.html

Cette étude est absurde à plusieurs niveau, déjà c’est une étude d’un éditeur d’antivirus … les spécialistes des études bidonnés, qui ont probablement du se lasser de ne plus trouver aucune menace sérieuse depuis 5 ans ? Ensuite ben yavait pas besoin d’étude pour savoir que les gens montrent énormément de photos de leur enfants ! ni pour savoir que desormais les photos et videos sont numeriques et montrés en ligne ! L’article met en garde sur le fait qu’ils devraient en theorie avoir du mal à faire effacer ces photos plus tard, en théorie car personne ne le sait, et la tendance est plutôt à la disparition … et aussi que personne ne s’inquiete de conséquences futures, sans préciser lesquels toutefois, et on cherche encore … un employeur va vous refuser un emploi car vous aviez les joues potelées ? vos parents avaient une coupe de cheveux et un appart à chier ? vous aviez un pyjama Teletubies ? Combien sommes nous a rechercher désespérément des photos de notre passé ? Pire, l’article mentionne les photos d’echographie, comme si c’était aussi une nouveauté, ou un problème quelconque ! L’article met en garde sur le fait que les photos ne sont pas protégées alors que personnellement je ne connais personne qui comme un con publie des photos non protegées, grâce au merveilleux système de protection de facebook, dont les retrogrades ont souvent tendance à oublier que la fonction principale est justement la protection et la privatisation des données.

Il va falloir s’y faire ! notre monde se numerise puisque TV, Musique, Video, Films et photos sont devenus numeriques et surtout volatiles, le vrai danger est la perte de donnée et donc les services de stockage et protection (j’insiste) en ligne, sont plus une necessité qu’un problème.